la france se moque des experts sur les infrasons éoliens

le national wind watch recense les expertises sur les incidences des infrasons éoliens, près de 400 à ce jour ! (lien) ; cela n'a pas l'air de déranger nos politiciens promoteurs de l'éolien :

Le Sénat avait voté une distance minimale de 1 000 m entre les éoliennes et les habitations, mais l'Assemblée a réduit cette distance à 500 m lors d'un vote jeudi soir.

 

Lors de ce vote, au cours de l'examen du projet de loi de transition énergétique, l'Assemblée nationale a laissé au préfet la possibilité de relever cette distance de 500 m à 1 000 m sur la base de l'étude d'impact, comme le souhaitait le Sénat.

Au cours du débat, plusieurs députés de gauche comme de droite ont tenté en vain de relever cette distance à 1 000 mètres pour protéger les riverains des nuisances visuelles ou sonores des éoliennes.

90 % de zones possibles en moins

« Une distance minimum de 1 000 mètres réduit de 90 % les zones possibles d'installation d'éoliennes », a souligné la ministre de l'Écologie Ségolène Royal.

La ministre s'est cependant engagée à être « très vigilante sur la circulaire d'application », se disant « prête à faire démonter les éoliennes dans les endroits les plus conflictuels qui ne sont pas très nombreux ».

le 22 05 2014, http://www.ouest-france.fr/eoliennes-vers-une-distance-minimale-de-500-m-avec-les-habitations-3419801 et mon site

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.