la france se moque des experts sur les infrasons éoliens

le national wind watch recense les expertises sur les incidences des infrasons éoliens, près de 400 à ce jour ! (lien) ; cela n'a pas l'air de déranger nos politiciens promoteurs de l'éolien :

Le Sénat avait voté une distance minimale de 1 000 m entre les éoliennes et les habitations, mais l'Assemblée a réduit cette distance à 500 m lors d'un vote jeudi soir.

 

Lors de ce vote, au cours de l'examen du projet de loi de transition énergétique, l'Assemblée nationale a laissé au préfet la possibilité de relever cette distance de 500 m à 1 000 m sur la base de l'étude d'impact, comme le souhaitait le Sénat.

Au cours du débat, plusieurs députés de gauche comme de droite ont tenté en vain de relever cette distance à 1 000 mètres pour protéger les riverains des nuisances visuelles ou sonores des éoliennes.

90 % de zones possibles en moins

« Une distance minimum de 1 000 mètres réduit de 90 % les zones possibles d'installation d'éoliennes », a souligné la ministre de l'Écologie Ségolène Royal.

La ministre s'est cependant engagée à être « très vigilante sur la circulaire d'application », se disant « prête à faire démonter les éoliennes dans les endroits les plus conflictuels qui ne sont pas très nombreux ».

le 22 05 2014, http://www.ouest-france.fr/eoliennes-vers-une-distance-minimale-de-500-m-avec-les-habitations-3419801 et mon site

Ajouter un commentaire