réponse à de bernard sur la déclaration universelle de la démocratie

voici ma réponse à francois de bernard, philosophe ayant écrit un article dans le monde suite aux évènements de charlie ; il propose notamment que nos élus adoptent la déclaration universelle de la démocratie écrite et proposée à l'onu par karel vasak :
"bonjour,
je viens de lire votre article et 2 points me dérangent :
 - sur "l’enseignement du « fait religieux »", je suis d'accord ; mais "ainsi que sa discussion autour de représentations théâtrales, de projections de films, d’expositions artistiques et mémorielles, de concerts de musiques religieuse" serait violer la loi de séparation de 1905, et donner une fois encore une porte d'entrée dans l'école à la religion. comme si elle en avait besoin en ce moment !
je partage donc votre méfiance vis-à-vis de cette surenchère de la sécurité, vous remercie de votre remarque sur la loi du 24 décembre, mais espère que vous partagez aussi ma méfiance quant à l'introduction sous qu'elle forme qu'elle soit de la religion dans l'école, comme le veut la loi de séparation de 1905 (et empêcher une partie de ce que je considère comme un des plus puissants oligarques) ; c'est pour la même raison que je ne cautionne pas l'article 23 de la déclaration de vasak ; cette déclaration me fait rebondir sur le 2° point :
- votre 3° proposition concerne justement cette déclaration ; c'est là que je ne vous comprends plus, monsieur de bernard, cette déclaration étant le reflet même de ce que vous dénonciez dans votre essai "l'emblème démocratique" ;
cette déclaration emploie injustement le terme démocratie qu'elle prétend expliquer, pire même légiférer, alors qu'elle ne parle que d'élections que vous qualifiez  d"oligarchiques" ! le terme "démocratie" est tout au long de ce texte usurpé à la "démocratie représentative", si tant est que ce soit une démocratie (elle est plutôt considérée comme une "aristos-cratie", "oligos-archie") !
et l'on noie le poisson, on parle de "démocratie culturelle", démocratie sociale" ... effaçant chaque fois un peu plus le symbole de la vraie démocratie. les termes "nouvelle démocratie"et "démocratie véritable" (2 fois) sont employés en préambule ; pire, l'article 3.2 redéfinit la "démocratie participative", ignorant totalement le sens réelle de LA démocratie participative, telle qu'elle existe depuis l'antiquité, de Périclès à chouard, en passant par la révolution ou la commune.
ignorant encore tout du débat actuel sur la démocratie et les revendications de ceux qui prônent la "vraie démocratie", la "démocratie participative", celle du "tirage au sort", déformant les mots pour tenter de jeter cette idée populaire aux oubliettes, le terme "démocratie véritable " est à nouveau employé textuellement (article 3.3).
lorsqu'une telle déclaration sera effectivement approuvée par nos politiciens oligarques, sera-t-il possible d'envisager l'instauration d'une république fondée sur la véritable démocratie participative ?
cordialement
PS : ci-joint l'adresse de mon site dédié à la démocratie participative ;) http://cedricpolitique.e-monsite.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.