les crises

olivier berruyer rend compte chaque jour sur son blog les crises de l'actualité politique ; son regard critique et son ouverture méritent qu'on s'y attarde régulièrement. je l'ai ajouté dans les liens sur la politique.

je joins notamment un extrait d'une de ses pages, un article de horace campbell sur la manipulation des évènements sur charlie :

"Les autorités françaises voudraient nous faire croire qu’après avoir emprisonné les frères Kouachi (Cherif et Saïd) pendant plus de 10 ans, ...

"elles ont soudain cessé leur surveillance, six mois avant qu’ils n’aient prétendument attaqué les locaux de Charlie Hebdo. Encore plus étrange, le fait que le commissaire Helric Fredou se soit donné la mort la nuit des attaques en question. Helric Fredou, directeur adjoint de la police régionale de Limoges depuis 2012, était l’un des officiers supérieurs qui aurait pu attester la relation entre les services de sécurité français et les frères Kouachi. Les prétendus terroristes, tués par la police le 9 janvier, avaient eux mêmes fréquenté un des lycées de la région de Limoges. Le Commissaire Fredou avait donc envoyé une équipe de police sous sa responsabilité afin d’interroger les proches d’une des victimes de Charlie Hebdo et avait été informé des comptes rendus. Il a été déclaré dans les médias qu’immédiatement après en avoir eu connaissance, Fredou a commencé son rapport. Resté tard au siège de la police pour le rédiger, il a été retrouvé mort d’un coup de revolver à une heure du matin le jeudi. Le rapport qu’il était en train d’écrire n’a jamais été retrouvé.[...]

[...] Deux jours après la tuerie à la rédaction de Charlie Hebdo, il y a eu la prise d’otage à l’épicerie casher. Voici qu’apparaît un nouvel individu qui était sous la surveillance des autorités françaises depuis des années. Ahmed Coulibaly, qui aurait pris en otage l’épicerie casher, était un autre “terroriste” sous surveillance depuis des années. Même après avoir été surveillé et accusé de frayer avec des terroristes, quelques mois avant son arrestation en 2010, Coulibaly a rencontré Nicolas Sarkozy lors d’une conférence à l’Elysée ayant pour thème “les jeunes privés de leurs droits”.
C’est la même personne qui, nous dit-on, était un dangereux terroriste. Coulibaly a été libéré de prison en mars 2014."

http://www.les-crises.fr/reprise-manipulation-a-paris-par-horace-campbell/

... je vais essayer de faire une synthèse de tous ces actes qui tournent étrangement autour de l'évènement ...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.