citations sur la démocratie

 « est citoyen quelqu’un qui est capable de gouverner et d’être gouverné », Aristote

« nous avons conquis le suffrage universel, il nous reste à conquérir la souveraineté populaire », Jean Jaurès

« Dans ce système, les citoyens sortent un moment de la dépendance pour indiquer leur maître, et y rentrent. » Alexis de tocqueville

« le tirage par le sort est de la nature de la démocratie ; le suffrage par choix est de celle de l'aristocratie. » Montesquieu, l'esprit des lois.

« Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie. Le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie. Le sort est une façon d’élire qui n’afflige personne ; il laisse à chaque citoyen une espérance raisonnable de servir sa patrie.», Montesquieu, De l’esprit des lois, Livre II, Chap. II.

« Nommez vos représentants pour un temps très court après lequel ils doivent rentrer dans la foule des citoyens dont ils subissent le jugement impartial ; composez votre corps législatif, non sur des principes aristocratiques, mais suivant les règles éternelles de la justice et de l’humanité ; appelez-y tous les citoyens, sans autres distinctions que celles des vertus et des talents et qu’ils ne puissent pas même être continuées après le temps ordinaire de leurs fonction… Je demande que l’on décrète que les membres de l’Assemblée actuelle, ne pourront être réélus à la suivante.» Robespierre, discours du 11 septembre 1789.

« les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n'ont pas de volonté particulière à imposer. s'ils dictaient des volontés, la france ne serait plus cet état représentatif ; ce serait un état démocratique. le peuple, je le répète, dans un pays qui n'est pas une démocratie (et la france ne saurait l'être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants », Siéyès (il oppose le gouvernement représentatif -qu'il promeut- et le gouvernement démocratique -qu'il rejette).

« il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives », Aristote, Les Politiques, IV, 9, 1294-b, Paris, Flammarion, 1990.

« Le peuple pense être libre, il ne l'est que durant l'élection des membres du Parlement ; sitôt qu'ils sont élus, il est esclave, il n'est rien », Rousseau

« Ne cherchez jamais le progrès d’un homme ailleurs que dans ses actes », Epictète

« Les députés du peuple ne sont donc ni ne peuvent être ses représentants, ils ne sont que ses commissaires ; ils ne peuvent rien conclure définitivement. Toute loi que le peuple en personne n’a pas ratifiée est nulle ; ce n’est point une loi. », Jean-Jacques Rousseau, Du Contrat Social

« Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira », Alexis de Tocqueville

« dans une démocratie, les moyens de production ne peuvent pas être contrôlés par un petit nombre d'intérêts ; la question est de savoir si les gens doivent se vendre, vendre leur force de travail à d'autres pour survivre ou s'ils doivent contrôler les moyens de production pour permettre d'assurer la vie collective de la société », Noam Chomsky

Ajouter un commentaire