courants opposés

je ne vais évidemment pas faire ici de pub pour les évidents sites opposés à la vraie démocratie, mais citer quelques liens qui se disent ou paraissent proches de nos idées mais ne le sont foncièrement pas !

 

le RIC (rassemblement d'initiative citoyenne), promeut le référendum citoyen, qui est une bonne chose en soi, mais précise dans ses statuts qu'il "ne remet pas en cause le principe de la démocratie représentative" (et oui, ils nous considèrent en démocratie ! est-ce pour faire un pas de plus ou pour noyer le poisson ?).

le mouvement nouvelle donne a une position ambigüe ; il élit ses représentants au sort, mais seulement la frange non susceptible d'être élue ; ce procédé n'est pas dans leurs 20 propositions, et leur euro-franc douteux. leurs adhérents ont l'air sincères, peut-être n'ont-ils pas vraiment entendu parler du TAS ?

le minarchiste est un site québecois centré sur l'économie (le minarchisme est un courant anarchiste qui prône un gouvernement minimum). leur position est libérale (libertarienne ?) ; je me suis fait un devoir de réponde à son article est-ce que le capitalisme implique la destruction de l'environnement ?

http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article1 par exemple, qui ne revendique pas la démocratie, mais une nouvelle aristocratie "plus" représentative !

ou http://www.le-groupe-republique.fr/index.php?theme=communiques qui y renvoie.

le collectif pour une transition citoyenne n'est pas un courant opposé en soi, mais je me méfie de certaines associations et membres, dont les finalités secondaires pourraient bien cacher des idées divergentes quant à la question principale, redonner le pouvoir au peuple et mettre fin à l'élection représentative.

le site des fascistes "antifascistes" confusionnisme a le mérite de recenser les actualités démocratiques (même s'il les mêlent avec l'extrème droite) ; ils m'ont éclairé sur la bonne personne qu'est pierre rabhi, appris que reporterre donnait la parole à chouard, ... !

Didier Thévenieau dans son blog à brûle pourpoing trace une caricature de la méfiance envers le TAS ... ; il s'avoue naïf sur ce sujet, ce qui met à l'honneur ses questionnements ... mais permet de discerner l'intérêt du TAS dans notre société : ses questions sont facilement réfutables et explicables pour qui a un tant soit peu creusé le sujet (et envie de sortir de cette oligarchie toujours plus puissante) !

voix citoyenne semble prôner la démocratie participative, mais ses liens partenaires sont des plus douteux (religieux, racistes, politisés-cette fameuse gauche à démocratie représentative). voir sites opposés ci-dessous.

 

 

Ajouter un commentaire