démocratie nouvelle

une démocratie nouvelle

je ne suis pas d'accord avec tous les points de vue, et ne me porte pas garant de ses propos, mais nous sommes d'accord sur le point essentiel de son débat, qui nous permettra ensuite de discuter de ces autres points : il propose une 6° république, fondée sur le principe du tirage au sort.

il propose d'abord un contrat citoyen, non obligatoire : en échange de 6O00€ bruts/an, 104 (2x52) heures de "services nationaux" ; puis une évaluation des 330 milliards qu'il couterait (-230 milliards pour les allocations actuelles, 30 milliards par tranche de 1 million de chômeurs en moins, via la relance économique qu'une telle mesure entraînerait, 25 pour la réduction de la dette nationale (plus controversable), la taxation des importations (controversable aussi) ; enfin, quelques précisions sur les "services nationaux".

l'euro franc ou le retour à l'autonomie monétaire : afin d'en finir avec cette "dette d'Etat", la France battra son franc, qui sera utilisé conjointement avec l'€uro ; mais cela implique l'équilibre de la balance commerciale.

un exemple de constitution est donné, avec les titres : de la souveraineté (1-4), du parlement (5-10), des lois (11-18), des archontes (19-22), des traités et accords internationaux (23-26), de la cour suprême de justice et des cours populaires (27-32), de l'autorité judiciaire (33), des collectivités territoriales (34-42), de la révision de la constitution (43-45).

son manifeste, rempli de bonnes citations,  invite le peuple à une réelle démocratie, par le biais d'une 6° république où le tirage au sort serait de mise.

enfin, ses réflexions, dotées elles aussi de bons mots, sont une ébauche des principaux points et un appel à la responsabilité de chacun.

 ce résumé est tiré du site de Volusien : une démocratie nouvelle.