police de la terreur

Il est des folies que je ne comprends pas ; nous sommes tous différents, et j’essaie de respecter chacun ; mais des hommes, français, assermentés de surcroît, qui maltraitent, frappent ou tirent sur d’autres français, sur une foule de « civils », se baladent toujours plus nombreux, armés jusqu’aux dents, dans les points les plus fréquentés -névralgiques, ça je ne comprends pas ! comment ne pas vouloir dire stop à tout ça ?