les médias contre le TAS

Les médias ne parlent encore très peu du TAS et de la démocratie participative ; ils ne veulent pas leur faire de la pub, tout simplement (« le pire, c’est l’ignorance ») ; mais puisque de plus en plus de mouvements pointent le bout du nez, puisque des personnalités osent en parler, ceux-ci commence à déployer tout leur art du détournement des idées !