sur les saboteurs

des différents saboteurs

comme pour les oligarques, il y en a de plusieurs type, mais sont étudiés en premier car surement les moins urgent à combattre, si ce n'est celle des "infiltrés", mais qui rejoignent finalement l'autre combat.

les saboteurs maladifs

en premier, car incontournables de tout mouvement ; dans ce balbutiement démocratique, ils sont de notre côté car affairés d'abord à malmener le gouvernement actuel. ils nous ralentissent cependant dans l'élaboration de nos revendications et notre regroupement, et, alea jacta est, gênera la démocratie participative si elle est mise un jour en place. ils sont les incontournables de toute société, la minorité inéluctable des gens qui sont contre et le font savoir par des sabotages ; leur interdire d'exister ou de s'exprimer serait contre le principe démocratique de la libre expression ! ou du moins, comme dit dans le titre : ils sont malades !

les saboteurs kamikazes

oligarques infiltrés ou non, ils ne s'intéressent au débat que pour mieux le détruire, attendant leur heure ou en agissant ouvertement ; il peut s'agir de "pro-oligarques" qui organisent des ratonades par exemple, des terroristes islamiques, ou d'associations plus secrètes comme la CFDT, et seront donc vus avec eux; ou alors de simples citoyens opposés à la démocratie pour une raison qui est leur, et, comme pour le précédent groupe, ne peut être évité et sera toujours minoritaire, mais présent.

les saboteurs de l'ombre

difficilement identifiables, donc, puisqu'ils sont dans l'ombre ; nous pouvons néanmoins citer les services secrets  :nationaux, religieux, mafieux ... leurs actions ne sont en tout  cas jamais clairement annoncées au peuple ; nous pouvons citer dans les actions passées l'effritement de la loi de 1905 sur la laïcité par les différents gouvernements (pourtant non religieux !), la place des francs-maçons dans la constitution des états-unis, celle de la religion et du grand patronat dans la 2e guerre mondiale, de la mafia durant la prohibition ; se demander à qui profite l'argent de la drogue, où est passé l'or des incas ...

toute discussion sérieuse ne peut ignorer le débat sur les illuminati ou autre élitisme extrême ;

quoi qu'il en soit, je me permets de regrouper ces saboteurs dans le combat contre les oligarques, il n'en sont actuellement qu'une partie extrémiste.

les saboteurs mercenaires

il ne s'agit plus ici d'idée mais d'argent ; non pas la raison, mais le nerf de la guerre ; l'argent n'ayant plus de limite aujourd'hui pour certains, les sabotages peuvent être de tout ordre : des terroristes islamistes ; des assassins de personnalité (kennedy, coluche, balavoine, marat, henri IV, bérégovoy ... ?) ; des mercenaires troubles : le raimbow warrior, ... ; mais aussi beaucoup de fameux casseurs de certaines manifs. bref des gens armés ou violents (donc condamnables !), qu'il risque hélas de falloir combattre au sens belliqueux du terme ;

les nouvelles technologies

mais aussi toutes les nouvelles armes beaucoup plus subtiles :

le contrôle de l'agriculture, des ressources premières (eau, pétrole) ... tel monsanto, la lyonnaise ... ;

les médias (le bourrage de crâne, les mensonges, la violence et la drogue) et l'incontournable internet, avec ses fameux cyberpirates ou l'omnipotent macintosh ;

les virus, ondes et autres recherches scientifiques ... plus tout ce qu'on ne sait pas encore !

tous ceux-ci sont finalement au service des même oligarques.