sur les élections

vote électronique ou pas ? (discussion)

"D'abord je ne cherche pas un système inviolable.

Je ne propose absolument pas le vote électronique comme LA solution démocratique. La démocratie c'est amener les gens à voter pour des décisions et non des gens. Peu importe le vecteur.

Maintenant, notre système de vote actuel est un frein à cela. On peu souhaiter que tout le monde se reveille, donne 3 soirs par semaine à la communauté, accueille les démunis dans ses maisons et aille voter en famille tous les week ends avec une armée de bénévoles tous prêts à sacrifier leurs week ends pour compter joyeusement les voix et manger un merveilleux sandwich entre 2 isoloirs.

Ca n'est pas réaliste. Un vote papier c'est près de 50 millions d'euros par vote en comptant une armée de bénévoles. Combien de lois faisons nous par ans ? Même si vous arrivez à diminuer le coût considérablement par l'habitude, cela représentera malgré tout plusieurs millions d'euros par vote. Sans parler du fait qu'il faut mobiliser très régulièrement les bénévoles. (une fois par ans ca se fait. Une fois par semaine c'est utopique.).

On se fait enfumer par notre système actuel etc. On est tous d'accord là dessus maintenant si dès qu'on essaye de parler d'un truc on se fait recevoir de la sorte c'est pas super constructif."

Arnaud

 

"Je ne crois pas que le cout soit a prendre en compte dans un processus démocratique

hormis une représentation populaire et un contrôle populaire, le reste n'a aucun intérêt

c'est juste de la "soupe" technique et le moment venu on saura faire

non je ne vous ais pas mal lu, je trouve seulement que le vote électronique, c'est encore priver un peu plus les gens de leur possibilité d'agir physiquement et directement sur leur vie

et une possibilité... de fliquer leur vote

je travaille chaque dans des centrales que je conduits avec des ordis (SNCC) et je ne crois plus depuis longtemps a la possibilité de sécuriser un système informatique

demain (ou aujourd'hui ?) on pourra y accéder pour bidouiller, par le biais du raccordement électrique, qui lui, n'est pas sécurisé

c'est juste un exemple de possibilité actuelle

mais le probleme timocratique n'est pas là et personnellement, je me moque totalement de la methode

parler de cela c'est noyer le poisson du sujet TAS ou pas TAS et comment y venir

car la seule solution, après la faillite du système électorale, bourrage ou pas des urnes, c'est probablement le TAS et l'obligation d'y participer

je pense que la population peut se payer un vote manuel si elle le désire. Vouloir mettre en place un vote électronique, n'a aucun intérêt on s'en est passé depuis le début et cela ne sert a rien

si c'est pour préserver la société d'un cout, alors il faut expulser les capitalistes de France, définitivement

et réorganiser l'économie

LÀ ON VA FAIRE DES ECONOMIES et commencer enfin a vivre"

Jean-Marie GRANDJEAN

 

bonjour,

et merci pour ces bons derniers résumés ; ils m'ont fait basculer vers l'un puis vers l'autre ;

c'est vrai que si on ne regarde que le  côté financier, le plus économique serait le vote électronique ; mais il faudrait voir ça plus tard, car si les gens se mobilisent pour le TAS, on aura effectivement de la main d'œuvre pour le faire, que ce soit par exemple avec la proposition de Jean Lambret (^^), ce qui pourrait d'ailleurs être comparé au "contrat citoyen" ou "revenu de base" !?

Cédric