sur les mandats

sur la pré-nomination

"Tout personnage qui devait prendre le commandement d’une province était nommé assez longtemps avant l’expiration des pouvoirs du magistrat en fonctions auquel il allait succéder. Il avait le devoir et le loisir de se bien renseigner sur l’état politique, social, climatérique de la contrée dans laquelle il devait se rendre."

j'ai perdu le lien de cet extrait, mais peu importe, il parait logique qu'une personne tirée au sort ne connaisse pas forcément la tâche qui l'attend, et bénéficie d’une formation, notamment sur le terrain. Peut-être eût-il même fallu l’appliquer à nos actuels « responsables », tant de fois défaillants !