recommandations sur internet

note à l'internaute

je me suis arrêté sur la page à l'internaute du site lieux communs ; le collectif nous y livre une réflexion sur internet, des mesures d'actions sont préconisées ; je cite ci-dessous un passage qui devrait amener chacun à réfléchir sur son utilisation :

Nous insisterons sur trois faits concrets qui vont à l’encontre de la béate idéologie technophile dans laquelle nous baignons.

   1 - Internet consomme énormément.

Ces techniques électroniques impliquent toute la chaîne industrielle et requièrent pour leur fabrication un grand nombre de composants provenant des sous-sols du monde entier (hydrocarbures, métaux, terres rares) qui ne pourraient être que difficilement réutilisables. Le fonctionnement lui-même des réseaux informatiques consomme à lui seul une quantité énorme d’électricité : une simple recherche sur internet équivaut à l’énergie dépensée par une ampoule électrique pendant une heure. Cette situation est radicalement incompatible avec les contraintes physiques de la planète et condamne à terme l’usage exponentiel de tous les outils informatiques auquel on assiste. S’il est devenu difficilement possible de s’en passer totalement, il nous semble important de travailler à une certaine mise à distance dans nos pratiques intimes et politiques.

   2 - Internet est très fragile.

A mesure que nos sociétés s’informatisent et s’accélèrent, les démarchent politiques elles aussi se mettent à en dépendre. Même si les exemples de la Chine ou de l’Iran montrent que la répression d’Internet est loin d’être facile, il est tout de même aisé pour n’importe quel régime de restreindre drastiquement l’accès aux réseaux ou de fermer subitement toute une série de site. Sans même parler des accidents plus ou moins prévisibles susceptibles d’interrompre totalement les connexions privées, qui transitent toutes par un nombre relativement restreint de câbles. Ainsi, nous ne saurions trop vous conseiller de posséder, sur un format de papier standard car reproductible (A4), les textes qui vous semblent intéressants à faire circuler, y compris et surtout en prévisions de troubles socio-politiques. Dans la même perspective, n’hésitez pas à « aspirer » notre site sur votre propre disque dur (il faut un peu de place...), par exemple à l’aide de ce logiciel.

   3 - Internet implique le contrôle social.

Ce n’est, ou cela ne devrait être, une découverte pour personne : les données qui transitent par les réseaux électroniques peuvent toujours être interceptées, que ce soit par les polices de renseignements, des entreprises, des patrons, des groupuscules ou des individus, et utilisées à n’importe quelle fin. Un simple exemple : l’hébergeur du présent site fournit au collectif Lieux communs un logiciel basique de mesure des fréquentations du site à même de nous donner automatiquement votre adresse IP (donc votre lieu de connexion), les pages vues (dans l’ordre) et les documents téléchargés, l’heure de l’accès, la durée de la visite, la version précise du système d’exploitation de votre machine, celle de votre navigateur, la page qui vous a mené jusqu’ici, y compris le moteur de recherche employé et, en ce cas, la formulation de votre requête, ou encore le type de boîte mail utilisée... Nous n’en avons strictement rien à f..., mais ce n’est pas le cas de tout le monde (et la démonstration de la CNIL est convaincante...).

Il n’existe donc et ne peut exister strictement aucune garantie qu’une information, transitant sur ces machines (texte, donnée, recherche, mail, conversation, etc.) soit sécurisée. La seule solution véritablement efficace, et encore, serait de se passer complètement de l’outil et, du moins, d’y prévoir un minimum de discrétion.

que peut-on faire ?

tant de choses ... je commencerai par modifier nos (naïves) habitudes :

éviter tous les gros microsoft, windows, google ... facile à dire, mais ... j'utilise d'ailleurs moi-même encore une boîte gmail ! en procédant à notre rythme et en acceptant certaines conditions (logiciels moins rafinés, moins "faciles" ; qqs coûts de soutiens ...), cela permet progressivement de ne plus faire le mouton (pas d'espionnages informatiques, pas de pubs oligarchiques, ...) ; ci-dessous sont proposées quelques actions réalisables :

1. le moteur de recherche :un des outils les plus utilisés aujourd'hui, il enregistre tous vos mots donc votre navigation (notamment afin d'orienter les pubs, ...) ; en alternative aux géants en collusion avec les gouvernements et autres mafias (google, bing ...), DuckDuckGo est un logiciel de recherche indépendant "qui ne vous espionne pas" !

2. le navigateur : firefox (mozilla) est un navigateur libre qui concurrence sérieusement les plus gros (internet explorer de microsoft, chrome de google, safari d'apple, opera de software ...), devenant même numéro 2 en france ; il est gratuit donc moins sophistiqué, mais ses performances progressent chaque année ; il lui est surtout reproché sa lenteur au fil de la navigation ... à vérifier :)

3. la boîte mail

4. les sites et blogs persos

5. les logiciels