le sport

Il est aujourd’hui difficile de faire disparaître le sport professionnel ; même s’il est dirigé par les finances aujourd’hui (et que donc le plus riche gagne … pour le profit des plus riches), il est bon pour la santé, pour le moral, pour les échanges, pour la jeunesse, l’espoir, la découverte, le progrès, le règlement … et parce que les gens aiment ! ils aiment moins le dopage, la corruption, la spéculation, les mainmises politico-financières … mais ferment les yeux à chaque coupe du monde ou JO.

Je pense que le meilleur compromis est de séparer le sport professionnel du sport amateur ; le sport amateur, proche des valeurs de l’éducation physique, est géré par des associations loi 1901, propres, transparentes, soutenues par l’état et j’insiste, à but non lucratif. Le sport professionnel accepte lui les rémunérations de ses joueurs/dirigeants/entraineurs, autorise le commerce des rencontres, dirige la spéculation, surveille le dopage, et sera donc justement taxé, non plus financé !