le transport

Les réseaux de transport doivent rester des services publics ; même si certains peuvent être lucratifs, ceux-ci sont une des principales sources de pollution, et doivent donc être régulés si l’on veut préserver notre planète ;

la priorité irait donc aux transports propres, c’est-à-dire le transport fluvial d’abord, le ferroviaire pour ce qui nécessite des trajets rapides, le routier pour les transports de proximité et l’aérien … en dernier recours !

la recherche et le progrès doivent maintenant plus que tout chercher à réduire les pollutions. J’en viens parfois à me demander si le mieux pour éviter les transports individuels serait de mettre les transports communs gratuit pour ceux qui se rendent au travail ! cela entrainerait forcément un surcoût, mais en réduirait beaucoup d’autres.

Ce dossier comportera sous-dossiers : le réseau routier, le ferroviaire, le fluvial puis l’aérien